Le cycle de conférences Les Mardis de Geopragma se poursuit le mardi 16 février à 18h.

Suite à l’investiture de la nouvelle administration américaine, la question des relations entre les Etats-Unis et l’Iran est au coeur des préoccupations de bien des Chancelleries. Joe Biden s’est déjà dit prêt à un retour des Etats-Unis dans l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, connu sous le nom de JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action). La grande question est : à quelles conditions, et quelles seront celles de l’Iran ?

Afin d’éclairer ces enjeux et ceux du dossier iranien au sens large, Les Mardis de Geopragma recevront Michel Makinsky, spécialiste de l’Iran, chercheur associé à l’Institut de Prospective et de Sécurité en Europe (IPSE), collaborateur scientifique auprès de l’université de Liège (Belgique) et directeur général de la société AGEROMYS international (société de conseils sur l’Iran et le Moyen-Orient). Michel Makinsky a dirigé deux ouvrages collectifs sur l’Iran, L’Iran et les Grands Acteurs Régionaux et Globaux, (L’Harmattan, 2012) et L’Economie réelle de l’Iran (L’Harmattan, 2014), et intervient régulièrement dans les médias.

Un lien pour suivre la conférence vous sera partagé ultérieurement.

Pour préparer le débat qui suivra son intervention, nous vous invitons d’ores et déjà à lire sa récente analyse en deux parties, disponible aux liens suivants :

(1ère partie)

Etude : Biden élu : ‘Contenir’ Téhéran et/ou négocier ? Le nouveau président entre en fonction et devra vite opérer des choix cruciaux. Analyses et perspectives (1/2)


(2ème partie)

Etude : Biden élu : ‘Contenir’ Téhéran et/ou négocier ? (2/2). Biden : choisir les bonnes options régionales face à un champ de mines. Europe : une locomotive ou le wagon de queue ? 


Partager cet article :

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Geopragma