Vœux 2023 de Geopragma : pour un monde apaisé


Chers Amis de Geopragma,


En cette aube de l’année 2023, l’équipe de Geopragma et moi-même souhaitons vous adresser, ainsi qu’à ceux qui vous sont chers, nos vœux de santé, de joie et d’accomplissements divers.

Nous voulons aussi vous dire combien votre soutien et vos encouragements, quelles qu’en soient les formes, nous ont été et nous sont précieux dans le contexte actuel si peu propice à l’intelligence comme au dialogue à l’échelle internationale. Ces appuis nous obligent et ne rendent que plus nécessaire notre engagement tant il est urgent de faire souffler enfin un vent de réalisme et de lucidité mais aussi d’humanité sur l’approche française, européenne et même occidentale au sens large, des conflits en cours, tout particulièrement de celui qui fait rage au cœur de notre continent.

Après bientôt un an de guerre en Ukraine et tandis que chaque camp fourbit plus que jamais ses armes, le drame est que la confiance est très durablement rompue du côté russe et jugée hors sujet côté occidental. La diplomatie a clairement perdu la main au bénéfice des politiques et militaires. Ne semblent s’affronter et compter que les volontés déterminées et jusqu’au-boutistes des uns ou des autres, qui augurent très mal du sort de l’Ukraine et de son peuple comme de la sécurité en Europe, sujet primordial dont personne ne parait plus se soucier.

Le ressentiment, la défiance, l’esprit de vengeance face au réel récalcitrant sont à l’œuvre et rien ne semble pouvoir les arrêter. Car pour dialoguer, il faut a minima se respecter, ou alors n’avoir plus le choix. C’est probablement vers ce rappel à la réalité militaire – très douloureux pour les Occidentaux, le gouvernement et l’état-major ukrainien – que nous nous dirigeons, dogmatiques somnambules drogués à la propagande et au déni de réalité. Pour interrompre l’engrenage que nous nourrissons avec un niveau d’inconscience rarement atteint, il faudrait admettre, ne serait-ce qu’en nous-mêmes, la réalité de nos agissements passés mais surtout la réalité militaire et plus globalement, le renversement géopolitique des équilibres du monde. Or, la fureur de la propagande depuis février dernier nous a enfermés, particulièrement en France, dans une bulle virtuelle complétement déconnectée du rapport de force sur le terrain et de ses perspectives d’évolution qui paraissent à front renversé par rapport au narratif dominant.

Les prochains mois seront décisifs pour, il faut l’espérer, faire revenir à la raison les politiques européens et américains qui ont voulu aller un pont trop loin. Plus que jamais, ce sont les diplomates de chaque bord qui devraient reprendre l’ascendant à Washington, Paris, Berlin et ailleurs, sur l’ubris d’un Occident en roue libre qui ne se résout pas à la multipolarité de fait du nouveau monde et préfère sacrifier un grand pays et son malheureux peuple pour recréer par le fer et le feu une bipolarité artificielle, en s’imaginant qu’il maintiendra ainsi une hégémonie abimée et discréditée depuis plus de 20 ans déjà.

Tandis que le débat public français sur les enjeux de ce conflit pour la France n’existe quasiment plus et sombre dans la sclérose et la calomnie sans vergogne venant de ceux qui paniquent face à l’évidence croissante de leurs analyses fausses car tronquées et partiales, Geopragma s’attachera cette année encore à essayer de faire entendre une compréhension plus large et profonde des évolutions géopolitiques mondiales.

Pour cela, étant donné que nous n’avons aucun financement public ni évidemment étranger et ne survivons que par vos adhésions et dons éventuels, ce qui limite grandement notre capacité d’action, je me permets d’en appeler à votre générosité car il est plus que jamais urgent de ne pas laisser se refermer le débat intellectuel français sur l’ignorance et le manichéisme débilitant qui redoublent de fureur.
 

Les liens pour nous soutenir dans cette action qui nous est collectivement essentielle au travers d’une adhésion ou d’un don sans montant minimum :

Adhésion
 https://www.helloasso.com/associations/geopragma/adhesions/bulletin-d-adhesion-de-geopragma-1

Don sans montant minimum
 https://www.helloasso.com/associations/geopragma/formulaires/1/widget

Vous assurant de sa détermination, toute l’équipe de Geopragma se joint à moi pour vous adresser ses sentiments les plus cordiaux.

Caroline Galactéros

Présidente de Geopragma

Partager cet article :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Geopragma