Parole d’expert réalisé avec notre partenaire Terra Bellum.

Pierre Conesa nous parle aujourd’hui de la fabrication de l’ennemi par les pays. Un processus de légitimité pour les démocraties afin de tuer en toute conscience à l’époque contemporaine. Pierre Conesa évoque également la déconstruction de l’ennemi comme dans le cas de l’amitié franco-allemande et explique ce processus de légitimation de l’ennemi va aussi plus loin que l’idéologie politique et emprunte des voies religieuses, ethniques ou géographiques.

Pierre Conesa, membre du comité d’orientation stratégique de Geopragma.

Partager cet article :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Geopragma