Caroline Galactéros, présidente de Geopragma, était l’invitée de France culture, mercredi soir, au sujet du retrait américain d’Afghanistan et de la fin de l’opération Barkhane dans le cadre d’un débat sur « la guerre contre le terrorisme ».


Partager cet article :

1 Comment

  1. Juhen

    Répondre

    J’ai écouté ce débat. Je suis toujours surpris que tous ces spécialistes semblent finalement ne pas aller au fond des problèmes. Par exemple concernant la Syrie on continue à développer l’idée quasi officielle oubliant de dire que nous avons soutenu les terroristes armes à la main. Tout est toujours évoqué à demi-mots. Au Sahel il est clair que nous n’en sortirons jamais parce que nous n’attaquons pas les vrais responsables c’est-à-dire ceux qui financent, entraînent et arment ces groupes. Nous les connaissons tous: ils sont au Moyen-Orient et sont des monarchies. On doit attaquer les donneurs d’ordres et pas les exécutants ce qu’on ne fait pas. Il est clair qu’en Afrique nous soutenons des gouvernements totalement corrompus, qui ne travaille absolument pas pour leur population et ensuite on a l’air surpris. L’idée de coopérer avec les armées africaines et tu es une utopie coupable. Depuis l’indépendance de ses états nous entraînons instruisons ses armées avec nos coopérants. Ceci ne sert à rien il n’y a aucun résultat. Les armées africaines que nous voyons aujourd’hui au combat montre leur totale incurie.
    Ce débat n’affleure que les vrais problèmes et se maintient plus ou moins dans la ligne officielle avec les résultats que nous connaissons. Décevant.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Geopragma