Retour de notre série Parole d’Expert.

Le professeur et directeur de master Jean-Robert Raviot, spécialiste de la Russie, nous parle aujourd’hui de la guerre en Ukraine. Il nous explique les pièges à éviter, les sources sur lesquelles se baser pour comprendre le conflit. Nous énonçons également les hypothèses plausibles pour comprendre pourquoi la Russie mène actuellement une opération militaire en Ukraine. Nous énoncerons également certains buts de guerre, mais aussi la problématique de la propagande.

Partager cet article :

1 Comment

  1. Roland Paingaud

    Répondre

    Comme d’habitude chez les « experts » universitaires, qui n’ont pas d’autre maîtrise du sujet que leur maîtrise scolaire, beaucoup de préambules, de rappels méthodologiques, d’effusions théoriques en tous genres (plus de la moitié de la vidéo) , pour finalement par grand-chose ( quatre hypothèses artificieusement justifiées par le savoir de l’orateur, pas par l’enchaînement du raisonnement ) , pour ne pas dire un obscurcissement prétentieux de l’essentiel.
    Le poisson pourrit par la tête, et les Russes refusent de laisser contaminer la leur : ce que l’OTAN, faux-nez des réseaux militaro-industriels anglo-saxons, veut imposer à l’OCCIDENT-Est n’est pas la démocratie, mais le cosmopolito-libéralisme, propice aux empires commerciaux plus forts que les états, ce qui est désormais le cas en OCCIDENT-Ouest.
    Ces réseaux mercantiles deviennent fous au spectacle d’une RUSSIE où la nation garde l’ascendant sur le marché.
    Les O.N.G subversives financées par la C.I.A. et Soros sont de notoriété publique dans l’OCCIDENT-Est ( UKRAINE, BIELORUSSIE, ARMENIE, HONGRIE, KAZAKHSTAN, … ) .
    Le vecteur de propagation de ce libéralisme affairiste étant le pacifisme, Poutine, comme dans Sun Tzu, extirpe le libéralisme de ce terrain de manœuvres occultes, et le jette dans le terrain de la guerre des armées, c’est-à-dire en vue d’un résultat historique, victoire ou défaite, mais indiscutable : l’intervention russe en UKRAINE est la fin du champ libre pour la spécialité israélo-anglo-saxonne, les agressions planétaires permanentes sous faux drapeaux.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Geopragma