Retrouvez la vidéo du lancement officiel de GEOPRAGMA

En 2018, les cadres de la réflexion géopolitique fondés sur la mondialisation naïve s’effondrent les uns après les autres et les risques s’accumulent. Pour les entreprises, les investisseurs, les dirigeants politiques, les responsables de la sécurité, mais aussi les citoyens soucieux de s’informer, il est impératif de s’ouvrir aux nouvelles réalités et concepts qui s’imposent partout dans le monde et en façonnent les nouvelles lignes de force, afin de penser et d’agir au mieux de leurs intérêts et valeurs.

Avec GEOPRAGMA, renouveler la pensée et de l’action stratégiques françaises à partir d’une vision réaliste, non dogmatique et éthique du monde et des hommes.

C’est pourquoi nous avons décidé de relever ce défi et vous invitons à nous rejoindre au sein du projet GEOPRAGMA. Think tank tout autant qu’Action tank d’un genre nouveau, GEOPRAGMA répond à cette urgence en fédérant des expertises, des consciences et des convictions disruptives afin d’ouvrir les esprits des décideurs et de travailler à la promotion d’un regard novateur, lucide, humain et efficace au service de la France des dix prochaines années.

Plus que jamais dans un contexte international en plein bouleversement il est essentiel de définir et de promouvoir les intérêts stratégiques de la France. Le 12 février dernier, à l’Hotel Des Arts et Métiers, devant un parterre de 230 personnes venues les soutenir dans cette démarche, les huit membres fondateurs de GEOPRAGMA ont présenté les contours de leur nouveau projet.

Nous vous invitons à regarder la vidéo de cette soirée, mais également à vous rendre dans l’onglet « Nous rejoindre » où sont indiquées les modalités pour adhérer à GEOPRAGMA.

Caroline GALACTEROS (présidente)
Hervé JUVIN (vice-président)
Général (2S) Jean-Bernard PINATEL (secrétaire-général)
Jean-Philippe DURANTHON (trésorier)
Pierre de LAUZUN, délégué général de l’Association Française des Marchés Financiers (AMAFI)
Gérard CHESNEL, ambassadeur honoraire
Ghislain de CASTELBAJAC, président d’Applied Business Intelligence
Alexis FEERTCHAK, journaliste au Figaro